Il est fort probable que vous utilisiez une messagerie qui appartient à Facebook sans le savoir. C’est le cas pour Messenger (crée par Facebook) ou WhatsApp (racheté par Facebook en 2014) qui sont les messageries les plus utilisées pour communiquer avec ses proches. Mais ces services stockent vos données sur des serveurs à l’étranger et sont soumis au Patriot Act, ce qui veut dire en outre qu’elles ne garantissent pas le respect de votre privée.

Il existe pour autant des alternatives simples d’utilisation qui ne lisent pas vos messages et qui vous assurent une sécurité de vos données. Découvrons les ensemble.

Telegram
Crée  en 2013 par les frères Nikolaï et Pavel Dourov (aussi fondateur de VKontakte, le réseau social en vogue en Russie), Telegram intègre un chiffrement bout en bout, ce qui rend impossible la lecture des messages par une tierce personne. Le problème, que relèveront ses détracteurs, est qu’il n’est pas activé par défaut. Il faut l’activer depuis le menu et lancer un « chat secret », ce dernier ne laissera aucune trace sur les serveurs de l’entreprise et propose une option d’auto-destruction des messages. Sans cette option, les messages sont tout de même chiffrés mais transitent par les serveurs de Telegram.

Tout comme les messageries classiques, Telegram permet d’envoyer des photos, des  vidéos, des messages vocaux et même des fichiers. L’application est gratuite et disponible sur iOS, Android, Mac OS, Windows et Linux.

À noter que Qwant anime une conversation sur Telegram que vous pouvez rejoindre ici : t.me/ClubQwant.

Signal

À l’instar de Telegram, Signal est une messagerie qui permet de communiquer de façon chiffrée. À la différence cette fois ci que toutes les communications entre les utilisateurs de l’application sont automatiquement chiffrées de bout en bout et les clés de chiffrement sont stockées par les utilisateurs de Signal. L’excellente nouvelle c’est qu’il est maintenant possible de commencer une conversation sur smartphone et de la terminer sur son ordinateur et vice-versa. Les développeurs de Signal ont développé une application pour PC et Mac que l’on associe au téléphone pour profiter de bout en bout.

Le service propose aussi un mode d’auto-destruction des messages. De plus, Signal peut être utilisé comme messagerie par défaut sur Android.

En  ce qui concerne le financement, la société derrière Signal, Open Whisper Systems, se rémunère grâce à des dons et non par la publicité. Edward Snowden avait recommandé d’utiliser Signal pour lutter contre la surveillance de la part des états. Signal est disponible sur toutes les  plateformes, ordinateur comme mobile.

Wire

Lancé en 2014, Wire est un service de messagerie similaire à Telegram et Signal. Il est ainsi possible d’envoyer des photos, des vidéos, des messages audios… tout cela chiffré de bout en bout.

L’avantage du service est qu’il est accessible directement depuis un navigateur et que la qualité audio des appels est meilleure que celle des autres services.

Notons par ailleurs que les serveurs sont situés en Europe et ne sont donc pas soumis aux lois américaines.

Pour protéger votre vie privée, essayez le moteur de recherche Qwant qui ne collecte pas vos données personnelles.

Pour plus de conseils sur la protection de votre vie privée, suivez Qwant sur ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin) et rejoignez le Club Qwant sur Telegram pour échanger avec notre communauté.