#SaferInternetDay : six outils pour protéger les enfants sur Internet

Aujourd’hui, on estime que 42% des enfants passent plus de 4 heures par semaine sur Internet. Pour beaucoup, la pratique s’est intensifiée avec la pandémie et les confinements successifs : pour rester en contact avec ses proches, se divertir ou suivre des cours en ligne, enfants et adolescents ont dû se résoudre à passer par les écrans. Le problème, c’est qu’ils ne sont pas toujours conscients des risques qu’ils peuvent encourir en explorant le Web.

Le Safer Internet Day, dont nous célébrons la 18ème édition ce 9 février, vise à sensibiliser les plus jeunes, mais aussi les adultes, à ces risques.

Les parents peuvent agir en premier lieu, mais 68% d’entre eux estiment que c’est aux professeurs qu’il revient de former les élèves sur le sujet, d’après la Fédération Française des Télécoms. Des ateliers de sensibilisation autour de l’usage d’Internet peuvent être organisés en classe. Que vous fassiez partie de la première ou de la seconde catégorie, les outils qui suivent sauront certainement vous être utiles.

1- Internet sans crainte

La première étape, c’est d’ouvrir le dialogue avec les enfants. Pour ce faire, nous vous conseillons les vidéos d’”Internet sans crainte”, et les jeux ludiques de la plateforme. Financée par l’Union européenne, son rôle est de mettre à disposition des ressources pour s’approprier des problématiques autour d’Internet, à l’image des “fake news” (fausses informations).

2- Super Julie

Le site Super-Julie.fr teste les applications mobiles ou pour tablettes destinées aux enfants, et leur attribue des notes, en fonction de leur qualité et de leur fiabilité. On peut filtrer les résultat en fonction du type d’application, et de l’âge des enfants concernés.

Sur le même principe, vous pouvez consulter le site souris-grise.fr et suivre ses recommandations, comme le jeu Busy Water, idéal pour apaiser les petits.

3- Qwant Junior

La porte d’entrée d’Internet, c’est le moteur de recherche. Il est donc essentiel d’en choisir un qui respecte la vie privée des enfants, et leur propose des contenus adaptés. Qwant Junior est conçu spécialement pour eux, et pour les enseignants. Il permet d’explorer le Web de manière plus sûre, dans un environnement sain, gratuit, et sans publicité. Il n’utilise aucun cookie, et les contenus inadaptés aux enfants sont bloqués. À l’inverse, il met en valeur des contenus éducatifs préconisés par l’Éducation nationale pour leur côté pédagogique reconnue, notamment sur l'onglet "Éducation".

Qwant Junior est disponible depuis un smartphone, ou une tablette.

4- Mailo Junior

Parce que les enfants aiment tout faire comme les grands, ils veulent parfois échanger avec leurs copains de classe via une messagerie. Mailo Junior est une messagerie gratuite, qui leur permettra d’avoir leur propre boîte mail.

Comme Qwant Junior, ce service français est engagé dans la protection de la vie privée de ses utilisateurs. L’interface permet aux parents de contrôler les adresses emails avec lesquelles l’enfant peut échanger, évitant ainsi les spams, ou les messages d’inconnus. Aucune publicité non plus sur cet outil !

5- Postclass

Cette fois, il s’agit d’une messagerie spécialement conçue pour les classes. Elle fonctionne un peu comme WhatsApp, et permet aux professeurs de communiquer avec les parents, dans un environnement gratuit, sécurisé et sans publicité.

6- Universalis Junior

L'encyclopédie Universalis existe depuis 1968 et a déjà réuni plus de 7 400 auteurs spécialistes. Elle s’adresse à tous et en particulier au monde de l’éducation, grâce à sa déclinaison pour les enfants qui contient de nombreux graphiques et images. Elle est utilisée par près de 3 millions d’élèves et professeurs dans le monde.

Bonus : le service est gratuit si vous l’utilisez depuis Qwant Junior ! Il apparaîtra alors en tête des résultats, et vous aurez accès à tout son contenu !