Il y a quelques jours, Google a publié la liste officielle des moteurs de recherche qui seront proposés sur le nouveau Choice Screen, fonctionnalité permettant à chaque utilisateur de smartphone Android de choisir son moteur de recherche par défaut lors de la phase de configuration.  

Très concrètement, depuis le 1er septembre 2021, ce nouveau Choice Screen offrira aux utilisateurs la possibilité de choisir leur moteur préféré parmi un premier groupe de 5 moteurs de recherche ayant le plus de trafic dans leur pays. Ceux-ci pourront, au cas où ils ne trouveraient pas leur moteur de recherche préféré dans le premier groupe, faire leur choix au sein d’un second groupe composé de sept autres moteurs de recherche susceptibles de répondre à leurs attentes.

Cette évolution marque un progrès indéniable pour les acteurs du Web qui, comme Qwant, croient, œuvrent et luttent pour la liberté de choix des utilisateurs. En effet, jusqu’à présent, les moteurs de recherche alternatifs à Google étaient soumis à un système d’enchères les contraignant à rémunérer Google afin d’être proposés aux utilisateurs de téléphone Android. Une situation parfaitement anti-concurrentielle, largement décriée par les acteurs du Web, qui avait donné lieu à d’intenses négociations à l’échelle de la Commission européenne.

Désormais, il sera possible à la communauté de Qwant de choisir ce dernier comme moteur de recherche par défaut dès la configuration du téléphone. Une pierre supplémentaire à l’édifice d’un web capable de fournir une information de qualité, identique pour tous, respectueux de la liberté de pensée comme de la vie privée des utilisateurs.

Faisant partie des 5 moteurs de recherche préférés des Français, Qwant sera proposé, en France, au sein du premier groupe de moteurs de recherche s’affichant sur le Choice Screen. Mais que les membres européens de la communauté Qwant situés hors de France se rassurent : de l’Autriche à la Lituanie en passant par l’Italie et la Croatie, Qwant fera partie des membres du second groupe dans chacun des pays européens.

Cette mesure nous dispense-t-elle pour autant de continuer à plaider pour l’amélioration du sort des utilisateurs ? Qwant pense que non. Car si cette évolution était attendue, elle ne se révèle pour autant pas pleinement satisfaisante : le Choice Screen n’étant accessible que lors de la phase de configuration du téléphone, un utilisateur ayant choisi un certain moteur de recherche au début de son cycle d’utilisation et désireux d’en changer en cours de route en sera toujours empêché. Chez Qwant, nous pensons qu’il devrait être facile, depuis n’importe quel navigateur et système d’exploitation, de changer le moteur de recherche que l’on souhaite utiliser.

Choisir Qwant sur Android, c’est désormais possible !